BE LOVED TOME 1 & 2 DE KAKO MITSUKI



LE MANGA EN QUELQUES INFOS:

Titre : BE LOVED
Auteur : Kako Mitsuki
Date de parution : Juillet 2013
Éditeur : Soleil Manga
Type : Shôjo
Nombre de pages : 186
Nombre de volumes : 2 ( série finie)


RÉSUMÉ:

Tsugumi et ses amies décident de se rendre à la grande serre de leur lycée pour vérifier une ancienne rumeur selon laquelle il s'agirait d'un endroit où se rencontrent les esprits d’amants séparés par la guerre. Soudain, Tsugumi entend un bruit effrayant, elle s’enfuit alors jusqu’à se trouver nez à nez avec un jeune garçon vêtu de blanc et sentant « l’odeur de la forêt ». Etait-ce l’un de ces fantômes – l’esprit d’un cœur brisé ? Mais ce dernier devient tout à coup très entreprenant et se met à l’embrasser ! Finalement, ses amies la retrouvent endormie juste devant la serre. Etait-ce un rêve ? Apparemment non, puisque ce jeune homme existe bien, et à compter de ce jour, il deviendra même son professeur de sciences naturelles…




Aujourd'hui je vous retrouve pour la chronique d'un manga dont l'intrigue se termine en deux tomes ( parfait pour les personnes qui n'aiment pas les sagas à rallonge 😁). Je vais donc vous parler de BE LOVED, il s'agit d'un shôjo.

Commençons par les dessins: j'ai beaucoup aimé le coup de crayon, c'est tout à fait le style que j'apprécie même si parfois j'ai eu un peu de mal avec le choix adopté concernant les yeux du personnage masculin. Dans l'ensemble, je suis très satisfaite par la qualité des planches.👍

Pour que ce qui est de l'intrigue, c'est une histoire en somme toute banale avec une relation interdite entre un prof et une lycéenne. C'est un schéma très commun et récurant dans les manga mais la magie fonctionne toujours généralement et c'est pour cela qu'on en redemande. 😁😍

J'ai passé un bon moment en lisant cette histoire mais je m'attendais à plus compte tenu du résumé. J'avais espérais plus de mystère et surtout du surnaturel... Or pas de réelle surprise, pas de coup de coeur, pas de réel renouveau. J'ai lu de bien meilleur manga qui avaient pourtant le même schéma narratif.
Je pense que ce qui m'a quelque peu refroidi c'est le fait que le personnage féminin déclare aimer ce fameux homme mystère trente secondes après l'avoir rencontré.

Oui les mangas sont des récits condensés qui vont plus vite que s'il s'agissait d'un roman, c'est normal.
Mais là franchement, cela ôtait toute crédibilité quand à la maturité des personnages et à la sincérité de leurs sentiments. 😕
De quoi laisser sceptique. Néanmoins, cela reste une histoire rafraîchissante, divertissante et sans prise de tête. Au fond c'est ça un manga.😁📖
Cependant l'intrigue ne m'a pas fais fantasmer ou rêver, je n'ai pas eu envie d'être à la place de la fille comme cela aurait pu être le cas en lisant d'autres manga.

Une fois encore n'oublions pas à qui est destiné de prime abord les shôjo: un public jeune ( contrairement aux josei) et surtout un public asiatique féminin dont les moeurs et la culture sont différentes des nôtres.
Leur approche des relations amoureuses est plus timorée, plus en retenue, plus dans la suggestion et le fantasme du coup de foudre au premier regard.
Au fond n'est-ce pas cela le rêve de bon nombre de filles: le grand amour au premier regard?😍😖❤


Cela demeure tout de même une histoire légère à découvrir.😉👍