LA MAITRESSE INTERDITE DE MAGARET MOORE


LE LIVRE EN QUELQUES INFOS:

AUTEUR: Margaret Moore
DATE DE SORTIE: 1 Février 203
EDITION: Harlequin
NOMBRE DE PAGES: 311
SÉRIE: The warrior (14 tomes)



RÉSUMÉ:

Angleterre, 1222. Madeline de Montmorency est morte de peur : le convoi qui la conduisait chez son fiancé vient d’être attaqué par des voleurs. Certes, cet incident est peut-être son unique chance d’échapper à l’union que son frère voudrait lui imposer, mais qui sait quel sort ces hommes vont lui réserver ? Soudain, alors qu’elle craint pour sa vie, un ténébreux guerrier surgit de nulle part, et met les voleurs en fuite, avant de disparaître sans un mot. Trop intriguée, Madeline s’élance à sa poursuite et exige qu’il l’escorte jusque chez elle. Loin d’imaginer qu’elle vient ainsi, bien involontairement, de placer sa vie entre les mains d’un ennemi de son peuple…






Je suis contente d'avoir renoué avec mes premiers amours: les romances harlequin. Quand j'avais 15/20 ans je ne lisais que cela.😆
Lire ce livre m'a rappelé pourquoi j'aimais cette maison d'édition: amour, passion, acte de chevalerie, action, rebondissement... bref un vrai cocktail qui ne peut que ravir et faire rêver. 
Ces livres nous transportent vers d'autres contrées, en d'autres temps. Nous sommes dépaysés et c'est ce qui nous plait et ce roman n'a pas fais exception à la règle. Nous sommes en présence de galants mais aussi de rebelles, de sauvages et d'ennemis jurés.
Des hommes qui se battent non seulement pour leur survie mais aussi pour celle qu'ils aiment, si seulement les preux chevaliers existaient encore... 😍

Le point qui m'a un peu surprise et déstabilisée dans cette histoire, est le fait que Madeleine succombe si vite aux charmes de Dafydd alors qu'elle a vécu pendant dix ans au couvent, elle couche très vite avec lui. WTF!!!? 😞😫
Ce qui m'a en revanche ravie,c'est d'avoir un personnage masculin certes tout en muscles, rebelle et parfois rustre mais qui assume complètement son côté coeur tendre. Il est doux, attentionné et protecteur. Mais surtout ici les rôles sont en quelques sortes inversés puisque c'est Dafyyd qui se sent trahi, utilisé et "bafoué" après cette fameuse nuit passée avec Madeleine. Il aime cette femme et se sent attiré par elle (et OH MON DIEU, enfin un homme qui accepte des sentiments).😍😋 Il ne se ment pas à lui même, dès le début il met des mots sur ce qu'il ressent mais il demeure totalement déstabilisé par l'attitude de Madeleine suite à leur rapport intime. D'une certaine façon, c'est Dafydd le plus romantique dans l'histoire.

Au fond le personnage le plus rustre de l'histoire n'est pas "le gallois" Dafyyd comme les normands se plait à penser mais bel et bien Roger, le frère de Madeleine. C'est un personnage véritablement odieux et hautain envers tout le monde. Il tient à assouvir son autorité même sur sa soeur en la contraignant à se marier contre son gré avec un inconnu que ni lui, ni elle n'a jamais vu.👤🙅😱
Il ne fait preuve d'aucune empathie, tendresse ni d'une quelconque compassion à l'égard de sa soeur alors qu'il n'a eu aucun contact avec celle-ci depuis 10 ans!!😡😡

Par chance, celui-ci finira par ouvrir les yeux et acceptera de voir au-delà des apparences. Il consentira à passer le bonheur de sa soeur en priorité plutôt que ses propres ambitions d'ascension. 😌👍

Bref les romans harlequin sont toujours pour moi synonyme de valeur sûre et de bon moment. J'ai lu celui-ci d'une traite.
J'en possède quelques-uns dans ma bibliothèque et mon petit doigt me dit qu'ils ne vont pas rester longtemps dans ma PAL.😍😘