CITE 19 TOME 2 DE STEPHANE MICHAKA

Couverture : Cité 19, Tome 2 : Zone blanche

LE LIVRE EN QUELQUES INFOS:

AUTEUR: Stéphane Michaka
DATE DE SORTIE: 3 Mars 2016
EDITION: PKJ
NOMBRE DE PAGES: 423
SÉRIE: Cité 19 (2 Tomes)

Couverture : Cité 19, Tome 2 : Zone blanche

RÉSUMÉ:


Faustine, une adolescente d'aujourd'hui, se retrouve brusquement plongée dans le xixe siècle. Décor grandeur nature ? Voyage dans le temps ? La réalité est bien plus inquiétante... Tandis qu'elle s'enfonce dans les profondeurs de Cité 19, une ville qui ressemble à s'y méprendre au Paris du Second Empire, Faustine découvre qu'elle n'est pas la seule à vouloir détruire le simulacre. Mais elle doit faire vite : dans son laboratoire secret, le docteur Zapruder, qui a d'autres projets pour elle, guette le moindre faux pas de l'adolescente...

Afficher l'image d'origine

Coucou mes poussins^^

Les lectures se suivent mais ne se ressemblent pas (encore heureux d'ailleurs lol). Voici encore une lecture qui faisait partie de mon challenge (je ne vais pas vous le rappeler, je pense que vous l'avez désormais retenu lol). 
Je vais vous le dire d'entrée de jeu, j'ai abandonné ce livre à 30% et croyez-moi je lui ais laissé sa chance, ce n'est jamais une décision facile à prendre.

Vous l'aurez compris, j'ai eu du mal avec cette lecture (tout comme cela avait été le cas avec le tome un), du mal à me sentir immergée pas l'histoire. Je lisais ce livre pour le lire, sans aucun plaisir ni aucune curiosité. Je me suis sentie de plus en plus perdu au fil des pages à cause de toutes ces intrigues qui n'en finissaient pas.
Le tome un m'avait déjà laissé ce goût de déception et d'inachevé (normal pour un premier tome me diriez-vous, non pas nécessairement) malgré les quelques "révélations" qui m'avaient prises au dépourvu.
J'ai clairement eu l'impression que l'histoire se répéter avec cette suite. De plus je n'ai pas apprécié que d'autres personnages aient intégré ce monde "onirique" car cela impliquait encore plus de situations et donc encore plus de migraine lol.

A 30%, rien ne s'était encore passé, rien qui puisse me raccrocher à ma lecture. Je n'avais qu'une hâte: en finir avec toutes ces chimères et revenir dans le monde "réel".
Voilà pourquoi j'ai décidé de mettre un terme à ma lecture au bout de 30%. J'hésitais déjà à lire cette suite, le premier tome ne m'ayant pas convaincu. Cela m'avait profondément déçu surtout si l'on prend en compte toutes les critiques dithyrambiques que le premier tome avait reçu. 

Lorsque que je l'avais terminé, je m'étais dis "Tout ça pour ça?!". Mais surtout cette lecture m'avait laissé dubitative et désappointée car sur la couverture on nous promettez "un voyage dans le temps", or ce n'est pas vraiment ce qui se passe. Je m'étais alors sentie flouée, arnaquée par une "publicité mensongère".

Bref, pour ce qui est du second tome, j'ai été lasse de suivre tour à tour Faustine, Gontran, Vikram, Morgane... C'était sans fin, on faisait du surplace et en plus le récit n'était pas du tout intéressant. Cette intrigue ne m'a rien apporté: ni le plaisir, ni le voyage dans le temps promit, ni la curiosité qui aurait pu en découler.
Je suis presque désolée de ne pas avoir autant aimé cet ouvrage comme cela a été le cas pour bon nombre de lecteurs. Une fois encore, cela illustre bien l'adage qui dit que " les goûts et les couleurs ne se discutent pas".

Je ne considère cependant pas ma lecture comme un échec en soit puisqu'il est évident que TOUTES nos lectures ne peuvent nous ravir. Il y a toujours des coups de cœur, de bonnes lectures mais aussi des déceptions. Ainsi va la vie, c'est ce qui rend les livres à la fois surprenant et intriguant: on ne sait jamais ce qui nous attend ni comment nous allons réagir.
Ce qui importe c'est de ne jamais se forcer à continuer un livre qu'on apprécie pas, au risque de nous dégoûter de la lecture pour un temps. Il est crucial que tout ceci demeure un plaisir, une passion et non une contrainte, une obligation.