LE TUEUR INNOCENT DE MICHAEL GRIESBACH


LE LIVRE EN QUELQUES INFOS:

AUTEUR: Michael Griesbach
DATE DE SORTIE: 15 Juin 2016
EDITION: 2016 Bragelone/ France Loisirs
NOMBRE DE PAGES: 320






RÉSUMÉ:


En révélant la saga criminelle de Steven Avery, la série documentaire « Making A Murderer » a secoué l’opinion publique bien au-delà des frontières de l’Amérique. Plus fort que la fiction, ce thriller du réel a convoqué des millions de téléspectateurs au banc des jurés : le système judiciaire américain aurait manipulé les preuves et condamné à tort un homme innocent. Pour la deuxième fois de sa vie.

Car Steven Avery a déjà été victime d’une injustice. En 1985, il a été emprisonné pour un crime qu’il n’avait pas commis. Blanchi au bout de dix-huit ans grâce à une analyse ADN, il s’apprêtait à obtenir réparation quand il a été de nouveau arrêté, pour le meurtre brutal d’une jeune femme dont les restes calcinés ont été retrouvés devant chez lui.




La première chose à savoir sur ce livre est qu'il s'agit d'une histoire vraie, elle a également été adaptée en série TV diffusée sur NETFLIX avec pour titre MAKING A MURDERER.
LE TUEUR INNOCENT est en quelque sorte le procès du système judiciaire américain qui a été plus que défaillant lors de cette affaire.

En effet, d'habitude on part des preuves pour trouver un ou plusieurs suspects et ainsi mettre la  main sur le coupable après un interrogatoire. Or dans ce cas précis, c'est l'inverse qui s'est produit: les policiers semblaient avoir une parfaite idée du coupable, un homme peu orthodoxe et ayant déjà eu des démêlés avec la justice. Et de là, les policiers vont s'obstiner à dire qu'il est coupable malgré les témoignages et preuves le disculpant. Peu importe, le procureur est convaincant et les jurés le condamnent à la prison.
Steven Avery ne cesse de clamer son innocence et de faire appel du jugement mais rien n'y fait il demeure en prison. Jusqu'au jour où 18 ans plus tard, l' ADN le disculpe totalement. Il sort libre oui mais voilà deux ans plus tard, on retrouve un cadavre sur sa propriété. Alors victime d'un complot ou bien est-il coupable?

Dans ce livre on voit donc les limites du système judiciaire et le fait que celui-ci n'est pas infaillible.
On dit toujours qu'il faut avoir pleine confiance en la justice mais qu'en est il lorsque celle-ci s'obstine tant a faire condamné un individu sans preuve concrete et suffisante.

On parle aussi de cette notion de doute raisonnable et de présomption d'innocence or ici on se rend clairement compte que ces deux principes fondamentaux n'ont pas été respectés

A côté de cela, du jour au lendemain on remet en liberté une personne avec un passif assez conséquent ainsi qu'un comportement douteux sans aucun suivi derrière, qu'il soit judiciaire ou psychologique. Dans cette affaire c'était soit tout blanc ou tout noir, est-ce que ce qui est arrivé ensuite aurait pu être éviter?

Il est aisé de critiquer le système quand on est simple spectateur de celui-ci, je ne doute pourtant pas du fait que cela doit être très compliqué mais lorsque l'on est pas sûr, ne doit-on pas prendre du recul, reprendre du début et demander l'avis d'un oeil neuf?
Il ne faut pas oublier que c'est la vie de personnes qui est ainsi mise en jeu.

J'ai beaucoup aimé ma lecture, le fait d'entré dans les coulisses d'une affaire très importante et dont les retombées médiatiques ont été énormes surtout lors de l'acquittement de Steven Avery.
De l'autre côté, je ne cesserai jamais d'être surprise par le comportement et la psychologie de certaines personnes. Comment en viennent-elles à faire des actes si barbares gratuitement?



Si je devais retenir une citation, elle serait....

" La prison l'a transformé en monstre, et elle est terrifiée."



" Un miracle est toujours possible. Avec un peu de chance, ils pourront sortir les innocents comme moi de prison et arrêter les vrais coupables."