UNE OMBRE SUR LE ROI- SOLEIL: L'AFFAIRE DES POISONS DE CLAUDE QUETEL


LE LIVRE EN QUELQUES INFOS:

Editions

2010 Larousse français


Nombre de pages

320


RÉSUMÉ:

Messes noires, expériences alchimiques, fabrication de fausse monnaie, morts suspectes de dizaines de personnes chez les bourgeois parisiens, mais aussi chez les aristocrates de haut rang. En cette année 1678, la Cour et la capitale entrent en effervescence. La machine judiciaire se met en marche : torture, aveux, dénonciations, exécutions... Bientôt l'entourage du roi lui-même est compromis ! Au premier rang des suspects, sa favorite, Madame de Montespan. A travers les archives de la police, les récits des contemporains, les procès-verbaux des interrogatoires, Claude Quétel nous entraîne au cœur de l'une des trois grandes affaires de l'Ancien Régime, avec l'affaire du Collier de la reine et celle du Masque de fer. Une des pages les plus mystérieuses du règne du Roi-Soleil, éclairée pour la première fois avec autant de véracité et de détails jusqu'alors peu exploités, et ne laissant dans l'ombre aucune pièce du dossier.




Voilà le livre qui est responsable en partie de ma panne livresque qui m'a tenue un peu plus d'un mois. L'auteur: Claude Quétel est spécialiste de l'histoire de l'enfermement et de la psychiatrie. Il est important que vous le sachiez pour que vous pussiez mieux comprendre mon ressentiment à l'égard de cette oeuvre
.
L'époque de Louis XIV est l'une de mes périodes historiques préférées, si vous me suivez vous le savez déjà. C'est une période très riche en avancées sociologique, historique et culturelle. Mais c'est aussi une époque très sombre avec notamment l'affaire des poisons qui a touché toutes les classes sociales que ce soit par ses victimes que par ses auteurs et cela jusqu'à dans l'entourage même du Roi.

Ce livre retrace donc toute l'affaire de A à Z. Après lecture, nous pouvons en conclure que cette affaire a impliqué énormément de personnes. On parlerait aujourd'hui de "réseau" très organisé ou bien encore de "secte" à cause de ses messes noires et de ses sacrifices.
L'affaire est très nettement analysée mais surtout, l'auteur lève le voile sur le système politique et judiciaire de l'époque.

Il est cependant important pour moi de soulever plusieurs petits points négatifs. Cet ouvrage est selon moi, inaccessible à certains.
On se perd parfois à cause de nombreux intervenants dont l'auteur fait une longue présentation ( nom, arbre généalogique, métier, antécédents familiaux ou judiciaires...), parfois inutile et perturbante. On en oublie le but réel de tout ceci et perdons ainsi le fil de l'histoire. De plus, le livre repose sur de nombreux témoignages ou procès verbaux de l'époque, ce qui est certes un bon point. Néanmoins, il ne faut pas oublier que le langage du 17/18 ° siècle diffère parfois complètement de notre français actuel. Or Claude Quétel ne prend parfois pas la peine d'expliquer certains termes et au contraire en rajoute d'autres qui sont à consonances scientifiques et psychologiques. J'ai moi même effectué des études littéraires et historiques, cependant ce livre m'a tout de même paru compliqué, lourd, long mais aussi assez complexe du point de vue grammaticale et stylistique.

Selon moi, l'auteur ne s'adresse pas spécifiquement à un public débutant mais plutôt averti. C'est un style totalement différent de la série de livres " SECRETS D'HISTOIRE" qui est vraiment accessible à tous, ici ce n'est pas du tout le cas.
C'est pourquoi, malgré sa richesse, je ne vous recommande pas ce livre qui a une approche trop scientifique et psychologique de l'affaire et non une approche historique ce qui pourrait vous déstabiliser et vous faire passer à côté de l'essentiel.

J'ai trouvé cette lecture relativement intéressante mais surtout dure et longue, je n'en ais gardé aucun souvenir indélébile. C'est ce qui explique que malgré le fait que cet ouvrage soit court, j'ai fais traîner ma lecture. Je n'y ais pris aucun plaisir bien que j'éprouve un réel amour, de la curiosité  et un certain intérêt pour cette richissime période historique.