IN ORDER TO LIVE DE YEONMI PARK


LE LIVRE EN QUELQUES INFOS:

Date de sortie


USA : 29 septembre 2015

Editions

2015 
Penguin Press
" Je suis reconnaissante de deux choses: d'être née en Corée du Nord et de mettre échappée de Corée du Nord."


RÉSUMÉ:

Yeonmi Park a raconté l'histoire déchirante de son évasion de la Corée du Nord alors qu'elle n'était qu'une enfant à plusieurs reprises, mais jamais elle n'a révélé les détails les plus intimes et les plus dévastateurs de la société répressive dans laquelle elle a été élevée et le prix énorme qu'elle a payé pour en échapper.
Dans In order to live, Yeonmi fait la lumière non seulement sur les coins les plus sombres de la vie en Corée du Nord, décrivant la privation et la tromperie qu'elle a enduré et que des millions de Nord-Coréens continuent de subir à ce jour, mais aussi sur ses souvenirs les plus douloureux et difficiles . Pour la première fois, elle raconte avec courage et dignité l'histoire de la façon dont elle et sa mère ont été trahi et vendu comme esclavage sexuel en Chine et contraintes à souffrir de difficultés psychologiques et physiques terribles avant de finalement faire route vers Séoul, en Corée du Sud et enfin vers la liberté.


Salut, salut chers lecteurs

Je vous retrouve aujourd'hui pour une nouvelle chronique, il s'agit d'un témoignage mais attention d'un témoignage que j'ai lu en VO( anglais).
En effet, cela faisait un moment que je n'avais pas lu un livre en VO, pas depuis la fin de mes études durant lesquelles je lisais souvent en anglais, espagnol ou italien.
J'ai découvert ce livre un peu par hasard, suite à une vidéo vu dans mon fil d'actualité Facebook.
En effet, l'auteure: YeonMi Park faisait une conférence où elle parlait de son parcours très chaotique. J'ai fais de plus amples recherches et découvert qu'elle avait écrit un livre en collaboration avec Maryanne Vollers et qu'elle y décrivait en détails tout ce qui lui était arrivé. Oui mais voilà ce livre n'était pas disponible en français, peu m'importe. Je me suis dis que ce serait le parfait récit pour me replonger dans la VO.
Je sais ce que vous vous dites: " C'est bien joli tout cela, mais de quoi il s'agit?". C'est, pour faire simple de l'autobiographie de YEONMI PARK. Mais qui est-elle?

C'est une jeune Nord Coréenne qui nous raconte les épreuves horribles qu'elle a connu malgré son jeune âge( 22 ans) avec notamment sa fuite se son pays natale pour rejoindre la Corée du Sud en passant par la Chine et la Mongolie.
Ce livre se partage en trois parties bien distinctes: la vie de YeonMi en Corée du Nord, en Chine puis en Corée du Sud.
Alors que certains se plaignent de leur mode de vie difficile ou de vivre un enfer, YeonMi et sa famille ont vraiment vécu un enfer, je dirais même qu'il existe bien un enfer sur Terre: la CORÉE DU NORD.

Vous savez déjà très certainement qu'il s'agit d'un pays où la dictature règne en maître: il y a ni internet, ni téléphone, très rarement de l'électricité, aucun journal parlant du monde extérieur. Mais surtout la famine qui cause la mort d'énormément de gens lorsque ce n'est pas les exécutions abusives faites au nom du régime politique. Un exemple? Une personne peut être tuée sous prétexte d'avoir regardé un programme ou un film( film hollywoodien par exemple) non autorisé sachant que seuls les programmes de propagande sont acceptés.
Durant une bonne partie de son enfance YeonMi et sa famille( sa mère, son père et sa grande soeur) étaient heureux et vivaient relativement bien. Son père était fonctionnaire du Parti des travailleurs au pouvoir quand à sa mère, elle était infirmière dans l'armée Nord-Coréenne. Malheureusement tout bascula le jour où le père de YeonMi fût emprisonné pour commerce illégal et soumis aux travaux forcés. Sa famille a alors perdu sa position sociale et a été considérée comme traître du régime. Sa mère a dû faire de son mieux pour faire vivre  ses deux filles les laissant ainsi seules pendant plusieurs semaines ou mois afin de faire du commerce illégal pour pouvoir les nourrir.
Une phrase de YeonMi m'a profondément touché tellement elle est juste: " When you have so little, just the smallest thing can make you happy"( " Quand vous avez si peu, la plus petite chose peut vous rendre heureuse").
Cette jeune coréenne le dit elle- même, le système politique les conditionne et leur font un lavage de cerveau, ce qui lui fera s'en rendre compte, c'est lorsque à l'âge de 9 ans, elle assiste à l'exécution ( qui sont toujours publique pour servir d'exemple) d'un ami de sa mère qui avait acheter et regarder un film de James Bond.
Les choses sont devenues tellement de plus en plus dures que la maman de YeonMi et elle ont décidé de quitter la Corée du Nord sans avoir le temps de prévenir son père. Celui-ci était sorti du camp de " rééducation" car il avait contracté un cancer du colon qui l'a beaucoup affaibli, personne en Corée du Nord ne sera en mesure de diagnostiquer sa maladie. Quand à la soeur de YeonMi, celle-ci était déjà partie pour la Chine quelques jours auparavant sans leur accord. En effet, leurs parents  voulaient encore attendre un peu car YeonMi venait de se faire opérer de l'appendicite. L'opération s'est d'ailleurs mal passée puisque étant pauvre, il n'y avait pas assez de produit anesthésiant et  YeonMi s'est donc réveillée avant la fin de son opération. Peut-on seulement imaginer qu'une chose aussi abominable puisse se produire au XXI° siècle?  C'est en effet possible en Corée du Nord.
C'est ainsi que YeonMi et sa mère ont fuit quelques jours après l'opération. Ce qui les a motivé à franchir le pas: la promesse qu'en Chine, les personnes seraient gentils et leur donneraient assez à manger pour ne plus jamais avoir faim. 

Mais l'enfer ne fit qu'empirer: sa mère fût violer à sa place la nuit même de leur fuite. Sa mère s'est sacrifiée pour elle. Elles ont dû se rendre à l'évidence que la réalité était tout autre: les gens n'allaient pas les nourrir gracieusement. Elles allaient dorénavant faire parti d'un trafic humain pour être vendu et "marier" (illégalement) à des chinois. C'est ainsi qu'à seulement 41 et 13ans, elles deviennent des esclaves sexuels!!!!
Sa mère sera de nouveau violer et cette fois-ci sous ses yeux, ça sera la première fois qu'elle "entendra parler" des rapports sexuels. Sa mère fut vendu et donc séparée de YeonMi. A son tour elle fût violer à 13 ans et demi par un homme qui pensait qu'elle en avait 16 et qui lui a fait du chantage en lui disant que si elle couchait avec lui, il ferait tout pour réunir tout sa famille en Chine.
" I was beginning to realize that all the food in the world, and all the running shoes, could not make me happy. The material things were wothless. I had lost my family. I wasn't loved, I wasn't free, I wasn't safe. I was alive, but everything that made life woth living was gone"( "Je commençais à réaliser que toute la nourriture dans le monde, et toutes les chaussures de course, ne pouvaient pas me rendre heureuse. Les choses matérielles ne valaient rien. J'avais perdu ma famille. Je n'étais pas aimée, je n'étais pas libre, je n'étais pas en sécurité. J'étais en vie, mais tout ce qui faisait la vie digne d'être vécue avait disparu")
C'est ainsi, avec cette prise de conscience, que YeonMi sacrifia sa virginité pour pouvoir réunir sa famille de nouveau. " Son mari" tînt sa promesse en faisant venir son père depuis la Corée du Nord jusqu'en Chine où on lui diagnostiquera son cancer, quand à sa mère il donnera de l'argent à la famille qui l'avait acheté pour pouvoir la "récupérer". Il essaiera de retrouver sa grande soeur sans jamais y parvenir. YeonMi aura toujours un sentiment très partagé et ambigu pour cet homme qui l'a violé et parfois maltraité mais qui a aussi réuni en partie sa famille et subvenu à leur besoin pour un temps.

Une fois encore la situation s'est détériorée: avec l'approche des J.O à Beijing, les patrouilles de police se sont intensifiées pour trouver tous les Nord coréens présents illégalement en Chine pour les renvoyer dans leur pays où ils seront punis ( camp de rééducation ou mort selon l'âge et le sexe de la personne). Le père de YeonMi est mort, "son mari" la laisse partir car il ne peut plus subvenir à leur besoin même si elle l'aidait pour accomplir son trafic humain illégal. Avec sa mère, elles vont fuir en Corée du Sud avec un groupe chrétien, elles vont devoir atteindre l'ambassade sud coréenne qui se trouve en Mongolie.
Une fois encore, le chemin sera semé d'embûches et elles seront à deux doigts d'être rapatriées en Corée du Nord par des soldats mongoliens. Là encore ce ne sera pas aussi simple qu'elles le pensaient: elles seront interrogées dans un "camps" avec d'autres réfugiés pour savoir s'ils sont des espions et qu'elle est leur histoire. La réhabilitation ne sera pas facile certains sud coréens se méfiants des nord coréens feront preuve de racisme. YeonMi travaillera également très dur pour rattraper sont retard scolaire ( elle avait le niveau d'un enfant de huit ans alors qu'elle en avait le double). Elle se mettra également au service des autres, cela lui tient à cœur. C'est ainsi qu'elle devient militante des droits de l'Homme et travaille pour la protection des réfugiés Nord coréens en faisant notamment des conférences de presse aux Etats-Unis et à Dublin. Au début tout ceci avait pour but d'être médiatisé pour que YeonMi puisse retrouver sa sœur. Sa mère finira par la retrouver, elles seront alors toutes les trois réunies après 7 ans de séparation et de recherche!!!!!

La dictature Nord Coréenne a vu le combat de YeonMi et tenté de la menacer via des vidéos de propagande où y figurer d'autres membres de sa famille et des anciens voisins qui étaient obligés ( sous menace) de dénigrer toute l'histoire. S'il parvenait à l'atteindre, le gouvernement nord coréen n'hésiterait pas à la tuer pour mettre son histoire sous silence
Faisons en sorte que son combat se poursuive et puisse aider des milliers d'autres personnes.
C'est un livre qui m'a touché au plus profond de mon être. L'histoire de YeonMi et de sa famille est tout simplement horrible et inimaginable. Cela est encore pire lorsque l'on songe que des milliers d'autres personnes sont encore victimes de telles horreurs et vivent une fin plus tragique.
Aujourd'hui encore, malgré sa fuite, YeonMi ne se considère toujours pas comme une personne libre et est toujours la cible du régime Nord Coréen.




Je vous laisse regarder la vidéo qui m'a permise de connaître YeonMi Park et de son histoire bouleversante.