THE BOOK OF IVY TOME 1 DE AMY ENGEL



LE LIVRE EN QUELQUES INFOS:

Date de sortie

France : 5 Mars 2015 

Québec : 11 Mai 2015 

USA : 4 Novembre 2014 

Editions

2015 Lumen Editions français traduit de l'americain


RÉSUMÉ:

Voilà cinquante ans qu’une guerre nucléaire a décimé la population mondiale. Un groupe de survivants d’une dizaine de milliers de personnes a fini par se former, et ce qui reste des États-Unis d’Amérique s’est choisi un président. Mais des deux familles qui se sont affrontées pour obtenir le pouvoir, la mienne a perdu. Aujourd’hui, les fils et les filles des adversaires d’autrefois sont contraints de s’épouser, chaque année, lors d’une cérémonie censée assurer l’unité du peuple.

J’ai seize ans cette année, et mon tour est venu.

Je m’appelle Ivy Westfall, et je n’ai qu’une seule et unique mission dans la vie : tuer le garçon qu’on me destine, Bishop, le fils du président. Depuis ma plus tendre enfance, je me prépare pour ce moment. Peu importent mes sentiments, mes désirs, mes doutes. Les espoirs de toute une communauté reposent sur moi. Le temps de la rébellion approche…

Bishop doit mourir. Et je serai celle qui le tuera.

Née pour trahir et faite pour tuer… Sera-t-elle à la hauteur
 ? À la fois histoire d’amour torturée, thriller psychologique et dystopie cruelle, The Book of Ivy vous entraîne dans un compte à rebours haletant dont vous ne sortirez pas indemnes.



Cela fait un petit moment que j'ai ce livre dans ma PAL mais il y en avait tellement que je voulais lire en même mais bon il fallait faire un choix. La sortie du tome 2 le mois dernier a fait que je me suis décidée à rattraper mon " retard", chose que je n'ai pas du tout regretté. 
J'ai littéralement dévoré ce livre en deux jours sachant que la première journée je travaillais. Ce livre fût un véritable coup de coeur, je l'ai fini il y a à peine quelques minutes, je vous livre donc mon avis à chaud.

Nous sommes donc plongés dans un monde post apocalyptique ( c'est d'ailleurs le premier roman de ce genre que je lis, ayant vu Divergent et Hunger Games uniquement en film). Une vraie première donc, nous sommes dans un monde après guerre qui tente de survivre et se reconstruire tant bien que mal après la guerre, les bombes nucléaires, les épidémies...
La ville est entourée d'une barrière pour se protéger mais aussi pour s'isoler de l'extérieur, tellement isolée que plus personne ne sait comment s'est en dehors. La ville compte seulement 10000 habitants, les bombes ont mis fin à la technologie telle que les automobiles par exemple, les réfrigérateurs, l'électricité n'est pas constante. Comme si malgré le fait d'être après 2025, le monde avait basculé des siècles en arrière, quand on lavait encore le linge à la main et qu'on se contentait du nécessaire. C'est une situation assez paradoxale et déstabilisante mais c'est aussi ce que j'ai adoré.

Je ne vais pas vous rabâcher le résumé de l'histoire puisque je l'ai mis quelques lignes plus haut mais je vais cependant m'attarder sur les personnages, leur psychologie ainsi que mon ressenti.

Je trouve qu'Amy Engel a fait un excellent travail sur ses personnages: ils sont à la fois mystérieux, torturés chacun à leur manière mais aussi très bien développés.

J'ai beaucoup aimé ce livre notamment pour l'histoire qu'il raconte et qui est du point de vue d'Ivy
On voit littéralement le personnage d'Ivy évolué tout au long du récit. Au début c'est qqn d'effacé qui ne vit pas sa vie mais plutôt la subit de façon passive. Elle ne pense d'ailleurs pas par elle même, elle a une confiance aveugle en les propos de son père puisque c'est son père elle croit que tout ce qu'il dit est vrai et juste, elle a donc tout naturellement voué une haine à l'encontre de la famille qui dirige leur "peuple"
Mais au fil du temps, en étant éloignée de l'influence de son père et de sa grande soeur, Ivy va commencer à penser par elle même, ce qui va énormément la déstabiliser et la surprendre surtout au moment où elle se rend contre que tout ce que dit son père n'est pas à prendre argent comptant.
Ivy déploie ses ailes au fur et à mesure de l'histoire tel un oiseau qui prend son envol pour la première fois afin de quitter le nid mais là ce n'est pas pour quitter le nid mais il s'agit de sacrifice pour défendre ses propres idées, ses convictions et ceux qu'elle aime.
En parallèle nous avons Bishop qui lui aussi va évoluer et grandir aux côtés d'Ivy. Au début de l'histoire, ce personnage masculin est peut être charismatique par la description physique qui est faite de lui néanmoins c'est également quelqu'un d'effacé qui ne va pas dire aux premier venu ce qu'il pense et ressent. le mot qui me vient à l'esprit est pudique c'est tout à fait ce qui le caractérise.
Dans ce livre il n'y a pas d'action à proprement parler mais ce qui fait qu'il soit si captivant c'est le fait de sentir cette tension qui y est présente. Le fait qu'Ivy soit sur le fil du rasoir: va t-elle succomber au harcèlement de son père et sa soeur? Va t-elle mener à bien sa mission?
Tout autant de questions qui font que nous ne pouvons nous permettre de poser le livre ne serait ce qu'une seconde. Nous voulons absolument savoir ce qu'il va advenir de tous les personnages surtout quand l'intrigue prend un virage à 180°.

Avez-vous lu ce livre? L'avez-vous aimé?Moi oui, j'ai passé un excellent moment. J'ai hâte de lire la suite même si les avis sont assez partagés.

MA NOTE: