L'ENVOL DE SARAH, DE AGNÈS FAVRE


Editions


2009 J'ai lu français 

collection J'ai lu témoignage



RÉSUMÉ:

Sarah naît en 1980. C'est une enfant joyeuse, studieuse jusqu'au jour où ses parents déménagent dans une autre région. En quelques mois, elle perd le goût de la vie et va s'enfoncer dans la dépression. Est-elle prisonnière d'un secret inavouable ? Son frère, son père, comme sa mère, tentent de l'aider par tous les moyens et Sarah est suivie par les meilleurs spécialistes. Mais les tentatives de suicide se répètent, ponctuées de longues lettres déchirantes. Plus personne ne pourra contrecarrer le désir d'envol de Sarah. A seize ans, elle finit par sauter du pont d'Aquitaine. Etape par étape et pendant les dix ans qui ont suivi, sa mère a tenté de comprendre. Elle témoigne aujourd'hui : un livre fort et éclairant sur le mal-être des jeunes.




LES PERSONNAGES PRINCIPAUX ET LEUR PSYCHOLOGIE:

SARAH: on suit sa vie de sa naissance jusqu'à ses 16 ans. Au début c'est une petite fille très joviale, gentille et malicieuse qui adore passer du temps avec son petit frère. Elle sera toujours ampli d'une profonde tendresse pour ses parents et son petit frère. Puis elle bascule dans l'obscurité, elle devient triste et ne pense qu'à une seule chose: la "meilleure" façon de mettre fin à ses jours.

SA MÈRE: c'est elle qui nous raconte l'histoire bouleversante de sa famille, elle nous fait également part de certaines choses de sa propre enfance. On la sent très concerner par sa fille néanmoins elle ne parvient pas à trouver une solution, elle laisse le temps s'installer et le mal avec. Elle ne se fait ni entourer ni aider. Elle ne désire pas en parler à sa famille comme si c'était honteux. Le déménagement n'a pas du tout était propice à sa famille quand ils l'avaient espéré au départ.

SON PÈRE: il se sent bien évidement concerné par le mal être de sa fille cependant il a l'air beaucoup moins présent, et ne semble pas juger la situation de sa fille aussi sérieusement qu'il le devrait mais peut être est-ce que c'est parce que sa femme lui cache certaines choses.

SON PETIT FRÈRE: Il adore sa soeur, ils ont un an / un an et demi d'écart. Ils sont très proche l'un de l'autre. Il se sentira très triste et désemparer quand il apprendra la situation de sa soeur. Par la suite il ne cessera de la surveiller allant même jusqu'à fouiller la chambre de Sarah, pour trouver une éventuelle ébauche de lettre de suicide afin d'éviter tout passage à l'acte. Cette histoire le changera lui aussi à tout jamais.

JULIE: C'était la meilleure amie de Sarah, elles étaient très proches et ont étudié ensemble. Et puis un jour, elles se sont disputées, Sarah a déménagé et alors leur relation n'a plus jamais été la même, Sarah n'en a été que plus blessée.


LE STYLE D’ÉCRITURE:

Le récit est authentique et bouleversant, on a l'impression de vivre chaque scène de la vie de ces personnages en étant juste à côté d'eux. On aimerait tant être à côté de Sarah pour pouvoir l'écouter, lui parler, la rassurer, lui tendre la main. Cette maman parle sans détours des forces et faiblesses de l'histoire de sa famille. Tout ceci écrit dans un style simple, poétique et rempli d'amour.

L’ATMOSPHÈRE/L'ENVIRONNEMENT:

On passe par différents sentiments: la joie lorsque cette famille se construit et connait ses années de bonheur. Mais aussi la tristesse et de désarroi face à cette enfant qui perd pied et qui ne parvient pas à reprendre goût à la vie. Nous allons ainsi les suivre à chaque étapes de leur vie, dans chacun de leurs déplacements. Nous entrons en quelque sorte dans leur famille, dans leur intimité. Cette maman nous livre sans détour les tourments de sa famille, le thème du suicide dont tellement de personnes n'osent pas parler, espérant ainsi aider d'autres familles pour éviter qu'ils connaissent une fin aussi tragique que la sienne.

LE PETIT PLUS:

A la fin du livre, on peut trouver une copie des lettres de suicide de Sarah ainsi que des informations mais surtout des paroles qui ne peuvent que rassurer les parents mais aussi les enfants. Une main tendue pour leur expliquer que se tuer n'est pas une solution. De plus, on apprend ce qu'est advenue la famille de Sarah après son suicide, ce qui a changé ou non.


NOTE ET AVIS GÉNÉRAL:

5/5

C'est un témoignage très touchant et bouleversant, rempli de poésie. On ne peut être que retourner par le récit et par les mots.
Dès le début, on se rend bien compte que la famille veut continuer à faire comme si de rien n'était, comme si Sarah n'avait jamais tenté de se suicider. Seulement plus le temps passe, plus le mal être de leur fille augmente jusqu'à atteindre un paroxysme qui ne la quittera qu'après avoir pris véritablement " son envol". Je trouve cela vraiment dommage que les parents n'aient pas souhaité en parler à leur famille ou amis, ils auraient ainsi pu trouver du réconfort et des mains tendus. Mais en même temps, on ne peut que se mettre à leur place: comment réagirait-on si du jour au lendemain, un de nos enfants faisait une tentative de suicide, sans qu'on ait pu voir des signes avant coureurs.

PROCHAINE CHRONIQUE:

JE SAIS OU TU ES de CLAIRE KENDAL