CONTES DES ROYAUMES, TOME 1 : POISON DE SARAH PINBOROUGH


LE LIVRE EN QUELQUES INFOS:

Titres alternatifs

Français : Poison
Anglais : Tales from the kingdom 1 : Poison


Date de sortie

France : 21 Mars 2014 
Québec : 15 Avril 2014 

Editions

2014 Milady français 
collection Fantasy


RÉSUMÉ:

Blanche-Neige revisité, dans une magnifique édition illustrée : prenez tous les éléments du conte de fées classique que tout le monde connaît (le beau prince, la reine jalouse, la belle princesse, et bien sûr l’empoisonnement) et ajoutez un côté moderne à tous les personnages, à leurs motivations et leurs désirs. Drôle, contemporain et sexy.



LES PERSONNAGES ET LEUR PSYCHOLOGIE:

BLANCHE- NEIGE: Elle a quatre ans de moins que la Reine, elle est très proche de son père mais aussi de ses sujets et amis. Elle est très fougueuse, sauvage et très loin d'être aussi naïve et innocente qu'elle n'y paraît. Très loin du personnage de Disney en somme ^^.

LA REINE: Elle s'appelle Lilith et a 24 ans. On ressent sa haine et son mépris pour Blanche- Neige dès le début.
Elle a été mariée de force au père de Blanche-Neige il y a trois ans par son père qui a voulu l'éloigner et surtout la punir. La mère  de Lilith est décrite comme étant une vipère qui s'est glissée dans le lit de son père. Elle reconnaît elle- même que ce qui les a sauver, sa mère et elle, du bûcher c'est leur beauté. Quand à son arrière grand- mère, il s'agit de la "vieille chouette" dans la maison de pain d'épices au fond des bois. Cela vous rappelle quelque chose?^^ Ma Reine ne parvient pas à inspiré à ses sujets le même respect qu'ils éprouvent pour Blanche-Neige. Elle décide alors de régner par la terreur pour être prise au " sérieux".

LE PRINCE: Les nains l'ont découvert en bien mauvaise posture et ont donc décidé de l'aider à se remettre sur pieds. Tout comme Blanche- Neige, c'est un personnage à l'antipode de l'image qu'il renvoi. Je ne dirai qu'une chose: ne jamais se fier aux apparences.

LES PERSONNAGES SECONDAIRES ET LEUR PSYCHOLOGIE:

LE ROI: Il est très proche de sa fille qu'il compare souvent à sa première femme qu'il adore toujours ce qui énerve la nouvelle Reine. Il est décrit comme quelqu'un de pas du tout attirant et même au physique imposant. La façon dont il est présenté m'a fait pensé au personnage de Barbe Bleue. Il part en "campagne" ( en guerre) pour environ deux ans, non pas que son royaume en ait nécessairement besoin, c'est lui-même qui adore partir en campagne.

LE CHASSEUR: Il est décrit comme un homme simple et avec des principe qui ne tue des animaux uniquement par nécessité ( pour manger ou bien se vêtir par exemple). Il perçoit tout de suite chez la Reine, un visage qu'elle tente de cacher aux autres.

LES NAINS: Tout comme l'histoire originale, ils sont au nombre de sept, le groupe de sept désigne le groupe de nains qui travaille en équipe. Néanmoins surtout deux nains sont cités: Grincheux et Rêveur.

LE PEUPLE: Il est en adoration pour le Roi mais surtout pour Blanche- Neige de qui ils sont proches alors qu'ils éprouvent une grande crainte voir de la terreur à l'égard de la Reine.

ALADDIN: Il a 13 ans, il est devenu l'esclave de la lampe magique. La Reine a acheté sa lampe à son ancien propriétaire désormais Aladdin doit chercher des objets magiques pour elle. Celle-ci ne souhaite cependant pas utiliser les 10 voeux ou plutôt 9 car au 10 ème, le génie est libéré et c'est celui qui faisait les voeux qui devient à son tour le génie. C'est donc une malédiction. Aladdin nous est présenté comme quelqu'un de très sombre malgré son jeune âge mais aussi comme une personne opportuniste qui s'est laissé dévoré par les pouvoirs de la lampe. Il doit désormais en payer le prix.

LE STYLE D’ÉCRITURE:

Le récit est simple, fluide, à la portée de tous. Il comporte beaucoup de descriptions peut- être un peu trop longue à certains moments mais ce sont ainsi que sont fait les contes.

L'INTRIGUE:

Est-il vraiment utile de rappeler le récit de Blanche- neige; un conte qui a traversé les générations? Sarah Pinborough nous donne ici sa version de l'histoire.

L’ATMOSPHÈRE/L'ENVIRONNEMENT:

L'intrigue nous emporte dans un royaume très riche quand il s'agit de son château et de son environnement proche, mais lorsque l'on s'en éloigne, la vie est plus pauvre et plus incertaine. Le château comporte lui aussi une part sombre et de mystère là où la Reine a établie ses "quartiers". Nous sommes bien évidemment aussi au contact d'un univers magique avec les pouvoirs de la Reine mais aussi avec la forêt enchantée qui peut soit blesser ou protéger des personnes selon si leurs intentions sont bonnes ou non.

L’ORIGINALITÉ:

La psychologie de certain personnage qui est tout à coup modifiée sans que l'on s'y attende, nous emporte dans une autre dimension de l'histoire.

LE PETIT PLUS:


Les références au conte de Cendrillon avec les pantoufles de verre, à Aladdin avec la lampe magique et à Hansel et Gretel avec l'arrière grand-mère de la Reine et sa maison en pain d'épices.

LE PETIT MOINS:



Je trouve l'histoire pas aboutie: on se pose pleins de questions quand à l'avenir des personnages. Peut être en saurons-nous un peu plus dans le second tome bien qu'il ne parle pas de ce conte là.
La psychologie du Prince, sa "double personnalité" m'a laissé sans voix. On ne s'y attend tellement pas, qu'on a dû mal à y croire, c'est trop brutal et soudain.
Si ça c'est un prince des temps modernes, moi je n'en veux pas lol. C'est lui qui propose de porter secours à Blanche-Neige et plus précisément de se lier à elle, alors qu'au final c'est une situation dans laquelle il ne peut être complètement satisfait et décide de s'en défaire d'une manière très lâche. Sa décision en dit d'ailleurs très long sur sa réelle personnalité. Il est à la fois opportuniste, manipulateur et menteur, super le portrait du prince charmant lol.

PROCHAIN TOME:

- Charme
- Beauté



NOTE ET AVIS GÉNÉRAL:



4/5
Cela m'a pris pas mal de temps avant de choisir la note de ce roman, il m'a tellement surprise que je ne savais pas si c'était en bien ou en mal. De plus, il faut savoir que Blanche- Neige et les sept nains n'a jamais été mon Disney préféré et une fois encore je ne saurais pas vous dire pourquoi lol.
Ici les codes de Blanche- Neige sont bouleversés: la Reine est froide et méchante certes, mais au bout d'un moment elle émet des regret avant de basculer complètement dans sa vengeance. Tout comme les contes d'origine, cet histoire nous présente une morale:
tout au long du récit on nous démontre que les apparences sont trompeuses: par exemple Blanche- Neige n'est pas aussi naïve et sainte qu'elle n'y paraît, quand au Prince, il n'est pas si vaillant et gentil qu'on pourrait le croire. 
Et enfin la chose qui m'a le plus surprise et qui fait de cette réécriture de conte, quelque chose de vraiment nouveau c'est
le revirement de situation à la toute fin. Je ne m'y attendais pas du tout, c'est néanmoins dommage car on aurait voulu que Sarah Pinborough nous en dise plus sur les événements.

PROCHAINE CHRONIQUE:

Secrets d'Histoire de STÉPHANE BERN.